L'Indre en Berry La Berrichonne de Châteauroux
Retour à la liste des actualités | 19 Septembre 2020 |
CHÂTEAUROUX 0-0 AMIENS

CHÂTEAUROUX 0-0 AMIENS

GROUPE PROFESSIONNEL

Ce samedi 19 septembre, les joueurs de Nicolas USAÏ recevaient l’un des relégués, ancien pensionnaire de Ligue 1 Uber Eats : l’Amiens SC. Un très bon point gagné ce soir, dans un contexte difficile.

 

Le Onze de départ de Nicolas USAÏ : FABRI - OPÉRI, MBONE, CISSÉ, ALHADHUR - SANGANTE, MULUMBA, LEROY - NOURI, SUNU et CHOUAREF.

Après une minute d’applaudissements en l’honneur de Messieurs GUESDON et DESIAGE, l’arbitre de la rencontre a donné le coup d’envoi. Les deux équipes sont engagées dans la rencontre et CHOUAREF tente une récupération de ballon sur ALPHONSE.

L’Amiénois s’écroule au sol. Deux minutes plus tard, Monsieur PERREAU NIEL sort le carton rouge face à notre numéro 25… Incompréhensible sachant que le joueur adverse s’est relevé et s’est remis à courir tranquillement… ! Comme face à Valenciennes, nos joueurs devront faire avec une infériorité sur la quasi-totalité de la rencontre… (7’ ; 0-0).

Sur le reste de la première période, les visiteurs se sont logiquement montrés plus dangereux du fait de leur supériorité numérique, avec notamment l’obtention de plusieurs corners. La défense de Yannick MBONE et ses coéquipiers tient bon… (45’ ; 0-0).

Pas de changement au retour des vestiaires.

Dès les premières minutes, nos hommes se retrouvent acculés dans leur camp… Les Amiénois ne se montrent pas pour autant très dangereux malgré les nombreux assauts effectués sur les cages de FABRI, qui s’impose avec brio !

La première véritable occasion castelroussine arrive à l’heure de jeu suite à une superbe transversale d’OPERI vers KENY, dans la profondeur ! Seul devant, le dernier cité ne pourra pas gagner son duel face aux trois défenseurs adverses… (62’ ; 0-0). Sur l’action suivante, c’est de nouveau notre numéro 22 qui sera à la baguette en parvenant à se retourner face au but avec le ballon pour armer sa frappe ! Manque de force pour inquiéter GURTNER… (64’ ; 0-0).

Les joueurs de l’ASC ont cependant toujours la maîtrise du ballon et tente leur chance pour ouvrir la marque à l’instar de ce missile d’ODEY envoyer vers FABRI à l’entrée de la surface de réparation. Notre portier ne tremble pas. (71’ ; 0-0).

L’entrée de Razak BOUKARI fait du bien devant, mais ses bonnes distributions ne permettront pas d’ouvrir la marque… (90’ +4 ; 0-0).

 

Néanmoins, une fois de plus, nos joueurs ont fait preuve de courage et ont montré un très beau visage face à cet ancien pensionnaire de Ligue 1 Uber Eats. Un point qui fait du bien… !