La Berrichonne de Châteauroux
Retour à la liste des actualités | 07 Novembre 2019 |
Conf' de presse d'avant-match !

Conférence de presse d'avant-match !

VALENCIENNES FC

 

Pour cette 14ème journée de la saison 2019/2020, les hommes de Nicolas USAÏ s’envolent pour le Nord ! C'est l'équipe du Valenciennes FC qui nous accueille.

Le rendez-vous est donné : demain à 20h !

Pour l'heure, Nicolas USAÏ s'est exprimé aux micros des journalistes...

Une première victoire à domicile qui fait du bien…

« Ça devenait une obligation de gagner… Au-delà du fait que ça soit à domicile, on était dans une situation délicate sur le plan comptable. Aujourd’hui, on n’est plus relégable mais encore barragiste. On s’aperçoit qu’au niveau comptable, beaucoup d’équipes vont être à la lutte… Alors bien entendu c’était inévitable de gagner à la maison ! Chaque point comptera. Quand on regarde le classement, on sait que le maintien va se jouer aux alentours de 40 points : on a enfin dépassé la première dizaine, on a mis du temps à la dépasser. Maintenant l’idée est d’enchainer avec le match de Valenciennes. J’espère que nous pourrons garder notre efficacité défensive tout en ayant un peu plus d’allant sur le plan offensif. La victoire ne nous a pourtant pas fait faire une superbe semaine d’entraînement. La meilleure semaine de préparation que nous avons effectuée cette saison, c’est celle du match contre le Paris FC. Sur le plan qualitatif, j’étais très satisfait, et pourtant, on se rappelle tous du match qui a suivi… Il n’y a pas de vérité. J’ai pu voir une semaine d’entraînement convenable, même si je ne suis pas forcément satisfait de la séance de ce matin. Le fait d’avoir gagné doit apporter un climat un peu plus détendu mais attention : entre la suffisance et la confiance, la limite est très étroite. On va affronter une équipe qui prend très peu de buts et qui a la capacité d’évoluer dans plusieurs schémas tactiques. On se concentre sur notre équipe, on doit rester solide. »

 

Des points à améliorer sur l’animation offensive.

« Les stats parlent… Il y a des domaines où on a du mal à trouver des choses concrètes, autant là, sur le plan offensif : il n’y a qu’un seul attaquant qui a marqué en championnat. Fantamady DIARRA avait marqué en Coupe de la Ligue. Ces stats ne sont pas assez élevées pour notre animation offensive… ça vient des performances individuelles, mais surtout des performances collectives… Il faut que l’on soit en capacité de mettre nos attaquants dans les meilleures dispositions pour marquer. On peut parler de mental, de confiance, etc… Mais il faut avant tout être au niveau pour performer en Domino’s Ligue 2 ! Certains découvrent le championnat, il faut un petit temps d’adaptation mais le temps presse… Je n’ai pas de trio préférentiel pour mon attaque. Aujourd’hui quel que soit les joueurs qui sont amenés à débuter, leurs remplaçants ont une grande importance ! Notre victoire au Havre vient d’Alexis GONCALVES (buteur) et de Lamine GHEZALI (passeur) : les deux avaient démarré le match sur le banc. L’idée est que, collectivement, mes attaquants puissent comprendre que leur intérêt commun doit être la performance ! Ceux qui débutent doivent être performants, et ceux qui rentrent doivent savoir faire la différence. Il y a de la concurrence, ils ont tous envie de jouer, mais l’idée est qu’il y ait de la solidarité entre eux. »

  

Un milieu de terrain pas encore défini…

« Blessés, suspendus… Ce sont les aléas d’une saison. L’idée est que chaque joueur qui rentre dans l’équipe soit performant. Mon schéma restera cependant le même, on doit aller au bout de nos idées et même si on a pensé repasser à une défense à trois, on restera en 4-3-3. »

 

Un point sur la réserve…

« Les pros qui étaient présents avec la National 3 le weekend dernier ont fait les efforts, et ce n’est pas un hasard. Quand on démarre avec CORDOVAL, RAINEAU, et DIARRA, trois joueurs qui ont de la bouteille et un état d’esprit irréprochable, automatiquement les choses sont bien ficelées. Ces trois là sont amoureux de leur métier. Les deux premiers buts sont marqués par Alex et Fanta ! Ce qui est intéressant c’est que les jeunes ont été entrainés par ces performances et ont été performants. Ce que ces trois là ont montré ce weekend, c’est exactement ce que j’attend de chaque professionnel qui va aider la réserve. Ils sont là pour amener quelque chose sur le plan du jeu. Leur comportement, leur performance et leur investissement, sur un terrain difficile, ont parmi à cette équipe d’être guidée par une énergie positive afin de faire un bon match. »