Dossier du match LBC-RC Lens

Rappelez vous - "ILS ONT JOUE DANS LES DEUX CLUBS"

De CHATEAUROUX à LENS                                    LENS avant CHATEAUROUX

Joueurs

         Henri BEDIMO                                    Philippe AVENET
         Razak BOUKARI                                 Yoann CHARLOT
         Ferdinand COLY                                  Ernest ETCHI
         Stéphane DALMAT (en photo)         Rod FANNI
         Alharbi EL JADEYAOUI                        Stephen Joseph MONROSE
         Ronan LE CROM                                 Jonathan LACOUR
         Marco RAMOS                                    Jérôme LEROY
         Sébastien ROUDET                             François OMAM BIYIK
         Boubacar SYLLA                                 Tahina RANDRIA
         Nicolas DOUCHEZ                               Romain SARTRE
         Anthony SCARRAMOZZINO                 Christian ZAJACZKOWSKI
         Manu LERAT

Entraîneurs

         Dominique BIJOTAT                           Jean-Louis GARCIA

         Dominique BOUGRAS                         Jean-Pierre PAPIN

                                                                 Joachim MARX

-------------------------------

Interview avec Ferdinand COLY : "Ferdy, le Lion de la TERANGA !"

Ferdy, première question pour ceux qui n’ont pas la chance d’être en contact avec toi, que deviens-tu ?

"Je suis au Sénégal entre Dakar et Saly, où je m’occupe de mes affaires professionnelles. Après la fin de ma carrière de joueur, je me suis investi auprès de la Fédération Sénégalaise de Football où pendant 4 ans, j’ai été le Team Manager de la Sélection A. Aujourd’hui, j’ai toujours un œil sur le football sénégalais, pour autant mes activités professionnelles m’occupent énormément puisque j’ai investi entre autres, dans l’élevage de poissons."

Tu avais prévu de venir assister à ce match entre deux clubs qui sont chers à ton cœur, ce n’est que partie remise ?

"Oui effectivement, c’était l’occasion de venir en France, voir ma famille à Bordeaux et d’assister à ce match, malheureusement ce ne sera pas possible cette fois, du fait de mes contraintes professionnelles mais ce n’est que partie remise et je vais suivre le match sur Canal +."

Nous avons deux internationaux Sénégalais dans notre effectif, Sidy SARR et Fallou NIANG, connais-tu ces joueurs ?

"Oui bien sûr, ils ont évolué jusqu’alors dans les sélections de jeunes et ont fait partie de l’équipe qui a disputé la Coupe du Monde à Sidney. Je connais un peu plus Sidy qui est suivi ici et qui a déjà beaucoup de qualité pour réussir. Il doit toutefois continuer à travailler pour progresser encore et effacer parfois son côté nonchalant. Il doit garder la tête froide et la Berri est un bon club pour progresser et prétendre un jour à être sélectionné en Equipe A. Je connais un peu moins Fallou, qui est lui plus accrocheur à l’image de cette sélection Espoir qui ne lâchait rien. Ils doivent travailler, être patients et s’adapter également à un nouvel environnement."

Que représente ce match pour toi ?

"Berri/Lens, c’est un énorme clin d’œil, et deux clubs qui ont énormément compté dans ma vie, la preuve c’est que j’ai réalisé mon placard à souvenirs avec le maillot des 2 clubs et mon numéro 14 ( photo ci jointe) .  Je me suis révélé à Châteauroux, mon fils y est né et j'ai gardé des amis au club. J’ai également des amis à Lens comme le coach actuel Eric SIKORA ou Daniel MOREIRA. C’est toujours difficile de choisir entre ces deux clubs, car ce sera un match important, Lens retrouve des sensations et la Berri n’a rien à perdre et a obtenu deux derniers bons résultats, néanmoins, je vais dire que mon cœur sera un peu plus Bleu et Rouge lundi soir."

Merci Ferdy pour cet échange et ton amitié, à bientôt

-----------------------------

Razak BOUKARI, l’enfant du pays !

Razak, il y a plus de 10 ans, tu avais 19 ans, tu quittais la Berri pour rejoindre le RC Lens où tu évolueras pendant presque 5 ans. Que représente ce club pour toi ?

"C’est le club qui m’a permis de goûter et de découvrir le plus haut niveau. J’y ai vécu beaucoup d’émotions, des bons et des moins bons moments, comme lorsque nous sommes descendus en Ligue 2, avec le bonheur de remonter la saison suivante. J’ai également découvert la Coupe d’Europe avec le RC Lens, c’est donc un club qui m’a permis de garder de très bons souvenirs."

 As-tu toujours des contacts avec ce club ?

"Dernièrement, pas vraiment. Il n’y a plus de joueurs avec qui j’ai évolué, néanmoins cela reste un club emblématique avec un public qui soutient son équipe dans les bons comme dans les mauvais moments."

Tu as retrouvé le terrain au Havre, comment s’est passé ton retour ?

 "En premier lieu, je suis très content d’avoir retrouvé le terrain. J’ai dû travailler dur pour revenir pendant ces quelques mois. Je suis aujourd’hui à la disposition du coach et de l’équipe pour atteindre le plus vite notre objectif maintien. J’ai naturellement l’envie de faire du mieux que je peux."

Tu fais partie des joueurs « cadre » de la Berri et tu as accepté de prolonger ton contrat en t’inscrivant dans le projet du club. Quelles sont les raisons qui t’ont poussé à prendre cette décision ?

"J’ai toujours eu l’envie de revenir au club de mes débuts, où j’ai tout appris. Je suis également proche de ma famille, ce qui est important pour moi, et puis, c’est une manière de boucler la boucle avec mon père qui a été joueur professionnel au club. J’ai également l’envie de m’investir dans le projet du club en retrouvant de la stabilité, dans un premier temps,  d’inscrire le club dans la durée en Domino’s Ligue 2 comme par le passé, avant, pourquoi pas, de construire d’autres ambitions dans le futur."

Comment abordes-tu ce match face aux Lensois ?

"Ce sera un match particulier, à forte émotion par rapport au passé, il y aura forcément de l’enjeu entre les deux équipes, ce sera du 50 / 50. Ce match reste très attractif et est une belle affiche malgré le classement actuel des Lensois. Nous espérons que le public viendra nombreux et que nous ferons honneur à nos couleurs et nos supporters."

Galerie