La Berrichonne de Châteauroux
Retour à la liste des actualités
Conférence d'avant match

CONFERENCE AVANT LA 17ème journée LE HAVRE – BERRICHONNE
Match mardi 4 décembre - 21h - Bein Sports Max 8

Avec le coach Nicolas USAI

Blessés : Razak BOUKARI – Oumare TOUNKARA – Fantamady DIARRA
En reprise : Mehdi MERGHEM
Suspendu : Moussa SOUMARE

Championnat – 12ème au classement général après 2 succès consécutifs et de bonnes performances en déplacement (Lens et Niort).
On est sur une bonne lancée ?

Attention, demain, on va rencontrer une équipe difficile à manœuvrer à domicile puisqu’elle n’a perdu qu’1 match à domicile à la 10ème journée face à Béziers. C’est une équipe solide sur le plan défensif avec des joueurs de taille et beaucoup d’impact et des joueurs de grandes qualités sur le plan technique. Il y a vraiment des bons joueurs avec une ambition de jouer les premiers rôles. Mais aujourd’hui, force est de constater que l’on n’est qu’à 2 points de cette équipe. Il faut insister sur la qualité de notre contenu. J’insiste là-dessus car vendredi dernier on n’a pas fait de très bonnes choses. L’essentiel a été fait pour ce match contre Sochaux mais dans le lancement de notre jeu et dans notre maîtrise technique, j’espère que l’on sera meilleur ce mardi.

Tu ressens de la fatigue dans ton groupe peut être ?

Automatiquement, on arrive dans une période de décembre où il y a un peu de fatigue mais il y a aussi de la fatigue pour notre adversaire. Les terrains d’entraînement sont très gras, le nôtre particulièrement donc ce n’est pas évident. On a eu deux incidents musculaires avec Oumare (TOUNKARA) et Fantamady (DIARRA), donc on peut dire que les organismes sont fatigués. Mais quand les organismes sont fatigués il faut avoir  la force mentale pour les surpasser.

 

A priori ça fonctionne. La dynamique est bonne. Il faut espérer une 3ème victoire…

C’est tout ce que je souhaite. Après on a une fin d’année excitante puisque sur les 4 prochains matchs on reçoit 3 fois (Pau en Coupe de France – et Auxerre et Gazelec Ajaccio en Championnat). On va devoir penser d’abord au match du Havre avec l’ambition de faire du jeu. Je ne parle même pas de faire un résultat. Je parle de l’ambition de faire des enchaînements comme on a su le faire à Niort et que l’on n’a aps vu vendredi face à Sochaux. Après si le scénario est le même que vendredi je signerai quand même, après j’aimerais que dans notre animation offensive, on soit plus efficace.
Pour être efficace, il faudra mettre les mêmes ingrédients que pour une bonne recette : une bonne récupération, dès l’entame être capable, d’une part, de répondre au défi physique imposé par à notre adversaire et d’autre part, de répondre à la qualité technique du Havre.

On ne va pas mettre la charrue avant les bœufs. Nous avons une semaine un peu hybride avec 3 matchs. Même si pour des compétiteurs on aime ce rythme, les phases d’entraînement et de récupération sont raccourcies.

La clé du match ?

Mon leitmotiv : la maitrise technique. C’est pour moi la base du football. Après bien sûr il faut mettre du rythme, il faut répondre et gagner des duels. L’essentiel est de bien utiliser le ballon. Après c’est toujours bien d’avoir le ballon. C’est la clé de voute du jeu.. avoir le ballon.

Chaque équipe a des forces et des faiblesses. Charge à nous de percevoir les faiblesses pour s’adapter dans notre système de jeu et savoir s’adapter à n’importe quel moment du moment. Une équipe doit être capable dans un match de changer plusieurs fois de systèmes.. C’est comme une partie d’échec.. J’insiste auprès des joueurs pour qu’ils oublient un peu les organisations et qu’ils respectent simplement les principes de jeu. On doit être capable de déstructurer un milieu de terrain..C’est simplement ce que l’on fait avec le ballon et sans le ballon. Il faut garder l’équilibre dans le déséquilibre.