La Berrichonne de Châteauroux
Retour à la liste des actualités
Conférence de presse d'avant-match

Conférence de presse d'avant-match #RCLLBC

 

 

Avant le déplacement à Lens, actuel 2ème du Championnat de Domino’s Ligue 2, Nicolas USAÏ s’est exprimé lors de la conférence de presse d’avant-match...

 

« On est dans la peau du challenger ! »

« Au niveau statistiques, on va jouer contre l’équipe la plus prolifique à domicile avec le Paris FC et Grenoble, le RC Lens a pris 13 points sur 15 possibles. Ils ont également la meilleure défense et le meilleur passeur avec Walid MESLOUB... Il ne faut pas oublier GOMIS qui compte déjà 7 buts et AMBROSE qui est à 4 buts... Donc statistiquement c’est une équipe qui réalise un très bon début de saison ! Je crains d’aller jouer à Lens, mais la crainte suscite l’éveil ! Il est toujours important d’être en éveil et d’être dans les meilleures dispositions pour pouvoir supporter l’entame de match qui nous attend. On a très bien vu l’entame de match qu’ils ont réalisée lors de leur dernier match à domicile contre le GFC Ajaccio... Ils ont étouffé cette équipe corse et ont réussi à plier le match en exactement 17 minutes [Temps qu’il a fallu au RC Lens pour mener 3-0]. Donc effectivement on est dans la peau du challenger mais un challenger qui doit être ambitieux et sûr de ses forces avec une volonté d’être rigoureux et discipliné. »

« Il va falloir être très costaud. C’est vraiment l’habitude de cette équipe de démarrer les matchs très forts en mettant beaucoup de rythme... Ce n’est pas forcément une équipe de possession ! C’est une équipe qui met beaucoup de verticalité dans son jeu et qui est obsédée par la récupération du ballon. Ils se projettent très vite vers l’avant et si jamais ils perdent le ballon on peut définir qu’il y a une règle des 6 secondes pour récupérer le ballon... C’est l’un des principes de Philippe MONTANIER ! »

« Notre match du PFC peut être un match référence avec, je l’espère, des intentions offensives plus affirmées dans les transitions que l’on pourra avoir. Il faudra être réaliste... C’est typiquement ce qu’il nous a manqué lors de la seconde période du match contre l’AC Ajaccio. »

 

 

Une anomalie en Domino’s Ligue 2...

« On va se concentrer sur le match, mais quel que soit le déplacement que l’on effectue, il faut toujours parler du contexte ! Que ce soit en Coupe de France, en Championnat, contre une équipe très bien classée ou moins bien classée, on démarre toujours en mettant en garde les joueurs sur le contexte qui nous attend. Et là le contexte, tout le monde le connaît... On s’est très bien qu’il s’agit du stade le plus rempli en Domino’s Ligue 2 et je considère le RC Lens comme étant le prototype même d’une équipe de Ligue 1. Aujourd’hui, c’est presque une anomalie que le RC Lens se retrouve en Domino’s Ligue 2. Je leur souhaite que du bonheur, mais à partir de dimanche. »

« Pour contrer cette équipe il faudra jouer avec nos qualités, s’appuyer énormément sur le collectif... Mais je le répète, là où il faut vraiment que l’on soit efficace, c’est dans nos opportunités offensives. On en aura peut être très peu, donc il faudra être réaliste. De plus, les chiffres parlent, et c’est sans doute ce qu’il nous manque un peu aujourd’hui dans le domaine offensif. Je veux que des joueurs puissent prendre le leadership dans nos phases offensives : c’est peut être un match qui permettra à certains, que ce soit individuellement ou collectivement, de marquer son territoire. »