La Berrichonne de Châteauroux
Retour à la liste des actualités
Fin du match...

Fin du match ! (2-1)

C’est terminé au Stade Saint-Symphorien ! Les castelroussins s’inclinent chez le leader, qui a incontestablement maîtrisé son match.

 

Deux buts, un coup de massue… 

Nous avons assisté à un début de match assez calme au Stade Saint-Symphorien, sans grand danger pour les deux portiers de la rencontre. Le premier semblant d’action intervient à la 5ème minute lors d’une mauvaise relance de PILLOT vers CONDE, le messin BALLIU récupère le ballon et tente le lobe mais, ça file en sortie de but.

Les leaders du championnat de Domino’s Ligue 2 ont été gênés par la bonne organisation castelroussine, menée par notre tacticien Maxime BARTHELME, présent vraiment partout sur le terrain.

Alors que nos « Bleu et Rouge » réalisaient une bonne première mi-temps, c’est sur une contre-attaque messine qui intervient à la 30ème minute que le jeu a basculé... DIALLO reçoit un bon centre et tente le contrôle mais CONDE fait « pied-haut » et donc faute selon l’arbitre : pénalty. C’est transformé sans problème par DIALLO. 1-0.

Les « Bleu et Rouge » de Nicolas USAÏ accusent le coup et montrent moins de facilité à faire le jeu, ce qui laisse des opportunités aux Grenats. 39ème minute, centre de DELAINE : le ballon file au second poteau sans être touché : l’incontournable DIALLO était présent, seul, et pousse le ballon au fond du but de PILLOT pour doubler la marque juste avant la pause. 2-0.

Une réaction d'orgueil qui ne suffira pas...

Les 22 mêmes acteurs ont retrouvé la pelouse après la pause. Nos « Bleu et Rouge » ont donné le coup d’envoi sans changement dans l’effectif.

Les mêmes bases qu’en première mi-temps ont pu être observées : des castelroussins qui maitrisent le ballon et qui bloquent bien le géant messin. 51ème minute, BOURILLON reprend en une touche le bon centre d’ALHADHUR, ça frôle le poteau… La réduction du score était proche. Nos hommes montrent de l’envie et de bonnes intentions ! Ils poussent sans parvenir à faire plier OUKIDJA, l’inévitable portier du FC Metz.

Les efforts finissent enfin par être récompensés ! 88ème minute, DIARRA réduit l’écart d’une frappe puissante qui file directement dans la lucarne. 2-1.

5 minutes de temps additionnel qui ne seront pas suffisantes pour accrocher le nul. Ils y ont cru, on y a cru… Mais le leader du championnat de Domino’s Ligue 2 a su gérer son match.