ACTUALITÉS

Préparation physique du Groupe Elite

Romain ARTEAU FOFANA Stagiaire en Préparation Physique, a passé la période de Janvier à Avril au sein de la Berrichonne Football. Durant cette période, il a pris en charge le groupe Elite sur un travail spécifique de musculation.

 

De l’évaluation des profils et des capacités de nos jeunes vers un travail individualisé sur une période de 8 semaines…

 

L’objectif principal du travail mis en place est d’augmenter les performances athlétiques de nos jeunes. Il ne s’agit pas de s’entraîner en musculation comme le pratiquant lambda qui vise par exemple la masse musculaire. Mais d’appréhender chaque exercice avec une question en tête : Cet exercice et cette technique me seront t-ils utiles dans l’optique d’améliorer mes performances, de devenir plus rapide, plus puissant, d’avoir un meilleur équilibre etc..

Ainsi l’entraînement en salle résidait surtout dans ces objectifs: gagner en force, gagner en explosivité, gagner en endurance musculaire, gagner en équilibre et gainage.

Le renforcement des muscles profonds du tronc, à savoir les muscles des abdominaux et lombaires permettant un meilleur équilibre, une meilleure coordination et impacte chacun des mouvements de nos jeunes footballeur. Ainsi le gainage de la ceinture abdo-lombaire était un élément essentiel dans cette prise en charge, cela améliore la course, l’équilibre avec ou sans le ballon et même l’équilibre dans les contacts avec les autres joueurs. Les jeunes du groupe Elite de la Berri ont donc effectué ainsi des séances d’abdos au minimum un jour sur deux.

 

Travail de l’explosivité et de la force

En complément de ce travail qui cible l’endurance musculaire, nous avons aussi travaillé la force et l’explosivité. C’est à dire la capacité des jeunes à dégager énormément d’énergie sur des périodes de temps très courtes et forcer les muscles à se contracter très rapidement. Ce type d’efforts se manifeste notamment lorsque l’on effectue un sprint. En plus de la biomécanique, de la coordination et de la technique de course, la puissance des muscles engagés est un élément très important pour la performance.

 

Préparation physique du Groupe Elite

Romain ARTEAU FOFANA Stagiaire en Préparation Physique, a passé la période de Janvier à Avril au sein de la Berrichonne Football. Durant cette période, il a pris en charge le groupe Elite sur un travail spécifique de musculation.

 

De l’évaluation des profils et des capacités de nos jeunes vers un travail individualisé sur une période de 8 semaines…

 

L’objectif principal du travail mis en place est d’augmenter les performances athlétiques de nos jeunes. Il ne s’agit pas de s’entraîner en musculation comme le pratiquant lambda qui vise par exemple la masse musculaire. Mais d’appréhender chaque exercice avec une question en tête : Cet exercice et cette technique me seront t-ils utiles dans l’optique d’améliorer mes performances, de devenir plus rapide, plus puissant, d’avoir un meilleur équilibre etc..

Ainsi l’entraînement en salle résidait surtout dans ces objectifs: gagner en force, gagner en explosivité, gagner en endurance musculaire, gagner en équilibre et gainage.

Le renforcement des muscles profonds du tronc, à savoir les muscles des abdominaux et lombaires permettant un meilleur équilibre, une meilleure coordination et impacte chacun des mouvements de nos jeunes footballeur. Ainsi le gainage de la ceinture abdo-lombaire était un élément essentiel dans cette prise en charge, cela améliore la course, l’équilibre avec ou sans le ballon et même l’équilibre dans les contacts avec les autres joueurs. Les jeunes du groupe Elite de la Berri ont donc effectué ainsi des séances d’abdos au minimum un jour sur deux.

 

Travail de l’explosivité et de la force

En complément de ce travail qui cible l’endurance musculaire, nous avons aussi travaillé la force et l’explosivité. C’est à dire la capacité des jeunes à dégager énormément d’énergie sur des périodes de temps très courtes et forcer les muscles à se contracter très rapidement. Ce type d’efforts se manifeste notamment lorsque l’on effectue un sprint. En plus de la biomécanique, de la coordination et de la technique de course, la puissance des muscles engagés est un élément très important pour la performance.