ACTUALITÉS

Communiqué de Presse

Communiqué de presse – Samedi 10 Septembre 14h30 avant la rencontre Berrichonne - Créteil

La Berrichonne Football a été surprise de découvrir ce jour, dans le journal local, qu’un entretien apparemment sans rapport avec le match du jour, avait été réalisé avec un ancien joueur du club.

Première question : pourquoi diffuser cet entretien aujourd’hui ?

Deuxième question : quel est le but de celui-ci ?

Toutefois avant de répondre à ces deux questions, rétablissons quelques vérités.

Rodolphe Roche a été formé à la Berrichonne et le club lui a tendu la main alors qu’il était au chômage. Le 5 avril, il a été reçu en entretien individuel, comme l’ensemble des joueurs de l’effectif afin de faire un point de sa situation sportive et contractuelle, mais aussi afin d’évoquer son avenir. Il lui a été rappelé que de par son expérience et son rôle de cadre, il devait être un exemple pour les autres joueurs. 

Force a été de constater que le message n’avait pas été entendu. Nous aurions vraiment apprécié que Rodolphe Roche soit cet exemple au quotidien, en arrivant, à minima, à l’heure à l’entraînement; qu’à l’issue des rencontres il rejoigne la table des sponsors, ou il devait se rendre, plutôt que de briller par son absence ou de rester  au bar du salon des sponsors !

Enfin, il aurait dû être le professionnel exemplaire en allant en fin de saison, disputer les rencontres à l’extérieur avec l’équipe de CFA 2 plutôt que d’abandonner son ancien coéquipier et les joueurs de cette équipe, pour des pseudo blessures ou d’autres excuses que nous ne citerons pas ici.

Pour répondre aux deux questions, il n y a pas de hasard, Rodolphe Roche a sollicité la presse jeudi, l’interview a eu lieu hier, et nous regrettons que la mise en cause du club, ou les commentaires sur le poste de Gardien, ou sur l’avenir de Jean Philippe MATETA, n’aient pas été vérifiés par le journaliste auprès du club, ou que cet entretien n’ai pas été diffusé un autre jour ! 

La réponse à la deuxième question est la suite logique de la première, nous recevons l’équipe de Créteil dont le défenseur central, n’est autre que le meilleur ami de notre ancien gardien.

 La Berrichonne n’est pas dupe de cet entretien et à une pleine confiance dans l’implication et la détermination de ses joueurs pour le match de cet après-midi. 

Nous souhaitons à Rodolphe Roche de trouver sa voie en terme de reconversion, et lui rappelons le proverbe " même le chien ne mord pas la main qui l’a nourrie". 

 

Pour la Berrichonne Football

Le Président Délégué

Bruno ALLEGRE

 

Communiqué de Presse

Communiqué de presse – Samedi 10 Septembre 14h30 avant la rencontre Berrichonne - Créteil

La Berrichonne Football a été surprise de découvrir ce jour, dans le journal local, qu’un entretien apparemment sans rapport avec le match du jour, avait été réalisé avec un ancien joueur du club.

Première question : pourquoi diffuser cet entretien aujourd’hui ?

Deuxième question : quel est le but de celui-ci ?

Toutefois avant de répondre à ces deux questions, rétablissons quelques vérités.

Rodolphe Roche a été formé à la Berrichonne et le club lui a tendu la main alors qu’il était au chômage. Le 5 avril, il a été reçu en entretien individuel, comme l’ensemble des joueurs de l’effectif afin de faire un point de sa situation sportive et contractuelle, mais aussi afin d’évoquer son avenir. Il lui a été rappelé que de par son expérience et son rôle de cadre, il devait être un exemple pour les autres joueurs. 

Force a été de constater que le message n’avait pas été entendu. Nous aurions vraiment apprécié que Rodolphe Roche soit cet exemple au quotidien, en arrivant, à minima, à l’heure à l’entraînement; qu’à l’issue des rencontres il rejoigne la table des sponsors, ou il devait se rendre, plutôt que de briller par son absence ou de rester  au bar du salon des sponsors !

Enfin, il aurait dû être le professionnel exemplaire en allant en fin de saison, disputer les rencontres à l’extérieur avec l’équipe de CFA 2 plutôt que d’abandonner son ancien coéquipier et les joueurs de cette équipe, pour des pseudo blessures ou d’autres excuses que nous ne citerons pas ici.

Pour répondre aux deux questions, il n y a pas de hasard, Rodolphe Roche a sollicité la presse jeudi, l’interview a eu lieu hier, et nous regrettons que la mise en cause du club, ou les commentaires sur le poste de Gardien, ou sur l’avenir de Jean Philippe MATETA, n’aient pas été vérifiés par le journaliste auprès du club, ou que cet entretien n’ai pas été diffusé un autre jour ! 

La réponse à la deuxième question est la suite logique de la première, nous recevons l’équipe de Créteil dont le défenseur central, n’est autre que le meilleur ami de notre ancien gardien.

 La Berrichonne n’est pas dupe de cet entretien et à une pleine confiance dans l’implication et la détermination de ses joueurs pour le match de cet après-midi. 

Nous souhaitons à Rodolphe Roche de trouver sa voie en terme de reconversion, et lui rappelons le proverbe " même le chien ne mord pas la main qui l’a nourrie". 

 

Pour la Berrichonne Football

Le Président Délégué

Bruno ALLEGRE